L'état méditatif

"Sans curiosité on meurt et sans courage on ne vit pas." Hugo Pratt

Un geste d'écoute et de confiance dans la vie. C'est avant tout cela, l'état méditatif. Il est dit dans les textes du yoga que l'état méditatif est l'état naturel de la conscience. Effectivement. Il faut en avoir fait l'expérience. Cela se vit, se ressent, s'éprouve au plus profond de soi, naturellement.

Il n'y a donc rien à faire. Mais certainement beaucoup à défaire. Dénouer tout ce qui nous entrave et nous détourne de cet état naturel. Laisser simplement émerger cet état lorsque le corps se pose et le souffle s'apaise. Entrer dans cet espace intérieur qui n'est pas un espace. Entrer dans cet instant qui n'appartient pas au temps. Cet instant qui nous fait toucher à l'éternité. Cet état d'être, déjà là, au plus profond de soi. Dans la densité de notre présence silencieuse et immobile. Dans un silence qui n'est pas l'absence de bruit. Dans une immobilité qui n'est pas l'absence de vie.

 

 

 

 

 

 

Concrètement

La pratique au LYS est guidée et laïque. Cela signifie que la parole guide la pratique. Hors de tout discours formaté, de tout credo, quel qu'il soit. La parole est juste un support de pratique. Elle invite à vivre par soi-même divers états d'être : détente et confiance favorables au lâcher-prise du corps et du mental, la plupart du temps en tension ; ouverture et expansion de la conscience au-delà des limites de l'ego, notre seule véritable prison. Une parole soutenue de silence, portée par le silence, sortant du silence et retournant au silence.

Il y aura nécessairement un temps de retour à soi. Le plus souvent sous la forme d'une relaxation allongée à plat dos, ou jambes fléchies, ou jambes posées en détente sur une chaise, tout est envisageable. Cela peut prendre occasionnellement la forme d'une marche méditative, lente et rythmée par le souffle. Ce temps de retour à soi est soutenu par les vibrations de bols chantants. Ces vibrations ramènent naturellement au corps et donc à l'ancrage corporel, première marche de toute entrée dans la pratique.

Puis un temps d'installation dans l'assise, - si l'assise au sol se révèle difficile, il est toutefois possible et préférable de trouver une autre position, sur une chaise ou même allongé plat dos. Il s'agira alors de venir dans les sensations de l'assise ou de la position adoptée, ainsi que dans l'ouverture à ce qui vient, tel que ça vient : les éléments environnementaux divers et variés, les propositions de la pratique en cours, et surtout ce que vous êtes, tel que vous êtes à cet instant là, seconde après seconde, sans attente et sans intentionnalité. Il n'y a rien à chercher, à vouloir, à désirer, à attendre. Pas même à se détendre. Car chercher à se détendre ne fait jamais que renforcer les tensions présentes. Juste se placer là où vous êtes, comme vous êtes à cet instant là, dans la confiance et la disponibilité.

Développer son attention, son état de présence à tout ce qui est, comme c'est, est l'essentiel de la pratique. Vous serez invités à explorer ainsi diverses façons d'entrée dans cet état d'ouverture et d'éveil à ce que vous êtes vraiment, chacun au plus profond de soi. C'est un voyage qui, lorsqu'il s'engage, ne s'arrête jamais. 

Important !

Si vous n'avez jamais pratiqué. Que vous vous posez des questions sur la méditation, ne sachant pas trop à quoi vous attendre. Que vous hésitez ou appréhendez d'essayer. Il est possible de se rencontrer préalablement de façon gracieuse sur rendez-vous et d'échanger sur la pratique afin de vous présenter précisément comment se dérouleront les séances et ce qu'est concrètement la pratique de la méditation.

Pour la prise de rendez-vous : 06 78 88 90 78

Citation

« Notre vie intérieure est réellement en danger, il y a une accélération de la désertification de notre intériorité. Le détour par la vie intérieure peut nous rendre plus lucide et déterminé pour agir sur le monde extérieur. » Christophe André